Après la fin du monde… certains cherchent (grossièrement) à en profiter

Classé dans : Après la fin du monde, Publicités | Temps de lecture : 10 secondes | 0

Après la fin du monde… certains cherchent (grossièrement) à en profiter. Ça partait sûrement d’une bonne intention, mais un tel détournement relève du grotesque obscène.

Photographie diffusée sur le compte Facebook des 3 Suisses français au lendemain de l’attentat contre Charlie Hebdo, le 8 janvier 2015.


Je 3suisses Charlie
® 3 Suisses. Image véridique.

 

La Vie depuis Facebook

Classé dans : Geekisme, Top | Temps de lecture : 2 minutes et 38 secondes | 0

Dans ma vie, j’ai déjà connu l’ennui. Mais ça, c’était avant d’avoir Facebook. A quoi ressemble ma vie depuis que j’ai Facebook ? Puis Top 4 des personnes que je vois sur Facebook…


Je n’ai pas toujours eu Facebook. Il existait un temps, que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, où je ne regardais pas mes amis dans le blanc des yeux, tapotant ma cuisse des doigts, cherchant quelque chose à dire, parce qu’il faut absolument remplir tous les blancs, combler jusqu’à l’overdose, en me disant :

— Non, je sais déjà qu’elle a été à Disneyland ce week-end. Non, je sais déjà que sa fille vient d’avoir sa première dent. Non, je sais déjà que son médecin n’a pas trouvé la source de ses démangeaisons vaginales. Non, je lui ai déjà dit que j’étais déjà allé voir Mickey en 1999 pour mes douze ans. Non, je lui ai déjà demandé si du coup elles faisaient leurs nuits – mère et fille. Non, je ne lui ai pas dit que parler de démangeaisons vaginales sur Facebook n’était pas cool, surtout quand sa mère aime et commente. Lire la suite­­

Les Vœux

Classé dans : Il y eut | Temps de lecture : 2 minutes et 49 secondes | 0

Traditionnellement, nous disposons tous d’un mois pour émettre nos vœux aux plus offrants. Logiquement, tu envoies tes souhaits aux personnes qui te sont le plus proche, celles que t’imagines jouer dans ton dernier film. La France a fait mieux… tout comme elle impose le bonjour à tout le monde (et tolère la variation « salut »), y compris à ce patron que tu méprises, elle impose le souhait des vœux.

Cela crée des situations relativement complexes et gênantes. Oui, il faut te souvenir de la première fois que tu as vu ou entendu ton interlocuteur depuis le 31 décembre. Pour un ami, ce n’est pas problématique : il te connaît et tu en ris, embarrassé tout de même de passer tous les ans pour un abruti. Pour le serveur que tu croises tous les jours, mais n’observes jamais, cela peut être plus pénible – lui se souvient parfaitement de toi quand il te rapporte ton assiette de soupe à l’ingrédient secret ou ton porc au caramel froid. Ce problème apparaît également avec ton facteur, ton concierge (à qui tu dois filer des étrennes… [et non des étrons]), ton responsable, voire ton big boss qui se souvient toujours de toi lors d’une restructuration de ton service… et puis il y a ta copine… te souviens-tu de sa réaction, lorsque tu as oublié son anniversaire ?  Lire la suite­­

Candy Crush Saga

Classé dans : Il y eut | Temps de lecture : 2 minutes et 53 secondes | 0

Comme tout le monde, j’en avais déjà entendu parler à la radio. C’est d’ailleurs ainsi que j’ai découvert son existence. Mais cela ne m’a pas attiré tout de suite.

La première fois que je l’ai vu de mes propres yeux fut par un de mes amis. Lui était déjà accroc. Je le voyais dans son regard. Parfois, alors que je lui parlais, il tapotait du doigt et jetait un œil à son écran. Il soufflait :

— Cinq minutes… quatre minutes et cinquante-neuf secondes…

Je ne comprenais pas ce qu’il faisait. Mais je poursuivais mon histoire. Une fois son compte à rebours achevé, il a sorti son téléphone et ouvert une application, en précisant :

— Poursuis, je t’écoute toujours. Je peux faire deux choses à la fois.

Ce sont d’abord les couleurs qui m’ont intrigué, puis attiré. Je me suis approché de lui et l’ai regardé procéder, stupéfait. Il était extrêmement concentré, précis. Il enchaînait les lignes les unes après les autres sans jamais défaillir. Tout paraissait si simple. Lire la suite­­

Le Copain d’avant

Classé dans : Il y eut | Temps de lecture : 2 minutes et 58 secondes | 0

— Ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vus…

— En effet, laisse-moi réfléchir…

Oups. Je n’ai pas envie de savoir exactement. Pourquoi ? Parce que cette durée me giflerait. Pourtant, tu y arrives :

— Trois ans.

Voilà, ça fait trois ans. Même si j’ai l’impression que c’était hier

— C’est fou, j’ai l’impression que c’était hier !

Même si tu as l’impression que c’était hier

— Mais oui ! Moi aussi !

Tu sais très bien que ce n’était pas hier. La preuve : tu ne saurais pas dire ce que tu as fait hier soir, alors que tu te souviens très bien de la dernière fois que tu l’as vu  Lire la suite­­

Twitter

Classé dans : Geekisme | Temps de lecture : 2 minutes et 42 secondes | 0

Chaque fois que je dis (simplement dire, pas annoncer ou informer, juste déclarer) que je suis sur Twitter je reçois la même réplique :

— Ah bon ? Moi non, je ne sais pas à quoi ça sert.

Hum…

Dans ces moments-là, je ne cherche pas à répondre plus avant. Je ne sais moi-même pas non plus à quoi ça sert.

— Je suis sur Facebook, mais pas Twitter, j’arrive pas à comprendre, continue l’autre. J’ai essayé et puis, non.

Dans ces moments-là, je me sens désarmé. Que dois-je dire ? Faut-il que je lui demande ce qu’il cherche sur Facebook et ce qu’il y trouve que ne lui offre pas Twitter ? Non, je ne suis pas commercial pour la marque à l’oiseau.

En vrai, j’en ai rien à foutre de Twitter.

Lire la suite­­

1 2