La Politique est une religion

Classé dans : Il y eut | Temps de lecture : 1 minute et 35 secondes | 0

Marx disait « la Religion, l’opium du peuple ». Un siècle plus tard, je tends à croire que la religion a été remplacée par la politique.

Chronique Il y eut sur la politique religion.


Je n’ai pas toujours été apolitique. Dans ma tendre enfance, je suivais l’avis de mes parents qui, sans pour autant être très pratiquants, suivaient les moments les plus importants : élections présidentielles, investitures, vœux présidentiels… Ils étaient même scotchés à leur écran lors de la démission de Giscard. Ils disaient :

— Je n’aurais jamais cru.

— Moi non plus.

Nous fêtions évidemment la démocratie le 14 juillet, nous observions les défilés des différents armistices, je les accompagnais le dimanche matin, remontant la nef pour déposer leur bulletin dans l’urne

— A voté.

Ils ressortaient l’esprit léger et attendaient que 20 heures viennent, moment où apparaîtrait le visage messianique. Lire la suite­­

Le Feuilleton politique

Classé dans : Il y eut | Temps de lecture : 1 minute et 48 secondes | 0

La politique est une histoire à coucher dehors. Des milliers qui dirigent leur cursus scolaire vers l’un des métiers les plus bouchés : président de la République. Tous veulent la place. Mais un seul tous les cinq ans l’aura (et encore, le même peut l’obtenir plusieurs fois). Une nouvelle tête n’apparaît qu’une fois la précédente coupée. Et une fois la nouvelle en place, on a déjà oublié qui était la précédente.

— Rafarin ?

— Non non, le grand, là…

Et pourtant, dans le feuilleton télévisé de 20 heures, on en parlait tous les jours. Untel a fait ci, untel a fait ça.

Il (Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy…) ne réapparaît que de temps en temps, suivant l’évolution de son procès pour des petites manigances qui, au final, lui ont permis de décrocher le gros lot. Aujourd’hui, il passe à la caisse. Mais les problèmes restent derrière lui. Même s’il faut payer, il s’en fout, il a déjà consommé.

Et je ne parle pas de tous ces ministres, et anciens ministres, qui rêvaient de donner leur nom à une loi et finalement le laissent à une affaire (affaire Copé, Lagarde, Woerth…).  Lire la suite­­

La Politique et Moi

Classé dans : Il y eut | Temps de lecture : 1 minute et 43 secondes | 0

Longtemps, la politique est restée, pour moi, le sujet de conversation que ma mère refusait d’aborder. Non qu’elle souhaitait éviter tout débordement que pourraient susciter de telles divergences d’opinions ; non qu’elle n’y connaissait rien en la matière (je la soupçonne d’avoir cherché à paraître en savoir moins qu’en réalité, pour ne pas faire naître de curiosité chez nous) ; simplement, cela l’ennuyait. Peut-être était-ce encore un « truc » d’homme, comme ça l’était au début du XXe siècle : d’un côté, les femmes buvaient la tisane en parlant mondanité, de l’autre les hommes débattaient de l’affaire Dreyfus, un cigare dans une main et un verre de whisky dans l’autre. Lire la suite­­

Écouter les confessions du politique

Classé dans : Et si l’on profitait du week-end pour… | Temps de lecture : 25 secondes | 0

— Vous êtes beaucoup trop intelligent, monsieur Poirot. Je vous demanderai pourtant de croire une seule chose : c’est que j’ai foi en moi. Je crois être l’homme dont le pays a besoin pour diriger l’Angleterre pendant les jours de crise que je sens venir. Si je n’en avais pas été sincèrement persuadé, je n’aurais pas agi comme je l’ai fait, et j’aurais simplement essayé de concilier le salut de mon âme avec les plaisirs de ce monde. Un truc habile m’a permis de me sauver du désastre.

— Oh ! fit Poirot, si vous n’en aviez pas été capable, vous ne seriez pas un vrai politicien !

Lire la suite­­